Retour sur la table-ronde : Lutter contre l’écoanxiété, agir face aux changements climatiques

REEA
Adhérent CREEA
Dates: 
Lundi 1 Juillet 2024
Territoire: 
63 - Puy de Dôme
En détails: 

L’environnement et la nature jouent un rôle fondamental sur notre bien-être et notre santé mentale. Avec les changements climatiques, nous sommes confrontés à des défis inédits, souvent source d'angoisse et de stress. Ce phénomène, connu sous le nom d'écoanxiété, touche de plus en plus de personnes.

Pour aborder cette problématique, une table-ronde intitulée "Pour lutter contre l'écoanxiété : subir les changements climatiques, ou agir ?" s’est tenue le mercredi 26 juin à 17h à la Librairie des Volcans à Clermont-Ferrand.

Autour de la table, les participants ont eu l’occasion d’écouter et d’interagir avec des experts en santé et en environnement :

  • Mme Elvire GAIME, chargée de prévention en santé environnement pour l'Instance Régionale d'Éducation et de Promotion de la Santé (IREPS)
  • Pr Pierre Michel LLORCA, Professeur de Psychiatrie à l'Université Clermont Auvergne
  • Mme Emilie BARAT-DUVAL, coordinatrice du Réseau Éducation à l'Environnement Auvergne (REEA)

La discussion a commencé par une définition claire de l’écoanxiété, expliquant comment les changements climatiques influencent notre santé mentale. Professeur Pierre Michel LLORCA a abordé les aspects psychiatriques de l'écoanxiété, mettant en lumière les symptômes et les méthodes thérapeutiques efficaces. Elvire GAIME a souligné l’importance de la prévention et des stratégies d’adaptation pour réduire les impacts psychologiques. Enfin, Emilie BARAT-DUVAL a partagé des initiatives locales et éducatives pour sensibiliser et impliquer la communauté dans des actions environnementales positives.

Cette table-ronde, organisée par le Conseil Local de Santé Mentale de la Ville de Clermont-Ferrand, a offert un espace de dialogue et de réflexion permettant de mieux comprendre et d’agir contre l’écoanxiété. Les échanges ont été riches et constructifs, soulignant l’importance de transformer l’angoisse en action proactive.

Les participants, qu’ils soient déjà sensibilisés à ces questions ou simplement curieux, sont repartis avec une meilleure compréhension de l’écoanxiété et des outils pour y faire face.

Un grand merci à tous ceux qui ont participé à cette discussion essentielle pour notre bien-être et notre avenir collectif.

En image: