Livres

La mémoire de la forêt

La mémoire de la forêt rassemble des entretiens réalisés auprès d’adultes et enfants autour de la question "Comment vivez-vous la forêt ? ». Les récits, qui témoignent des multiples réceptions et relations de l’homme avec ce milieu, racontent notre humanité sensible.

Les mal-aimés

Riche d'aquarelles et de dessins naturalistes, ce livre documentaire rétablit la vérité sur des lieux communs concernant des animaux si souvent injustement rejetés tels que crapaud, vautour, loup, renard...

Ce livre s'adresse aussi bien aux enfants qu'aux adultes.

96 pages / 150 illustrations
Format : 30 x 22 cm / Prix : 32 euros

Livre : Une libellule a pondu

Les Écologistes de l'Euzière vienne de publier, le premier opus de leur collection jeunesse Vice Versa : « Une libellule a pondu ».

Ce livre fera découvrir aux enfants de 3 à 7 ans le cycle de vie de la libellule, notamment à travers des aquarelles réalistes. Une surprise attend les lecteurs car une fois lu dans un sens, le livre se retourne pour lire l'histoire en marche arrière !

Livre : La crise environnementale sur le divan sous la direction de Luc Magnenat

"Une crise environnementale menace les soubassements de notre civilisation, l’existence même de notre espèce. Les sciences de l’environnement et la pensée écologique nous en informent chaque jour. Pourtant, nous éprouvons les plus grandes peines à modifier en conséquence notre mode de vie, nos gestes au quotidien. Comment expliquer cette apathie qui interroge l’étoffe de notre vie psychique, la nature de nos émotions ? Comment penser dans une maison qui brûle ? Comment mieux lutter contre cette crise environnementale qui est aussi une crise existentielle ?

Livre : Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce de Corinne Morel Darleux

« Notre société déborde de trop-plein, obscène et obèse, sous le regard de ceux qui crèvent de faim. Elle est en train de s’effondrer sous son propre poids. Elle croule sous les tonnes de plaisirs manufacturés, les conteneurs chargés à ras bord, la lourde indifférence de foules télévisées et le béton des monuments aux morts. Et les derricks continuent à pomper, les banques à investir dans le pétrole, le gaz, le charbon. Le capital continue à chercher davantage de rentabilité. Le système productiviste à exploiter main-d’œuvre humaine et écosystèmes dans le même mouvement ravageur.

Livre : L'humanité en péril de Fred Vargas

« Mais bon sang, comment vais-je me sortir de cette tâche insensée ? De cette idée de m’entretenir avec vous de l’avenir du monde vivant ? Alors que je sais très bien que vous auriez préféré que je vous livre un roman policier.
Il y a dix ans, j’avais publié un très court texte sur l ’écologie. Et quand on m’a prévenue qu’il serait lu à l’inauguration de la COP 24, c’est alors que j’ai conçu un projet de la même eau, un peu plus long, sur l’avenir de la Terre, du monde vivant, de l’Humanité. Rien que ça. »

Pages