Cinq bonnes raisons pour favoriser un enseignement à l’extérieur

En détails: 

Durant cette phase du Coronavirus, l'école se déroule individuellement, à la maison, devant des écrans, et ce, à tous les niveaux scolaires. Cette crise a mis en évidence les points névralgiques du système scolaire déjà délicats et sur lesquels il faut porter une attention accrue: l’égalité des chances, l'école en tant qu'espace social et donc relationnel, les problèmes de terminologie, les évaluations, l’organisation des horaires, les disciplines.

Grâce à des études scientifiques, nous savons que l'enseignement à l'extérieur contribue à promouvoir des compétences cognitives, émotionnelles, sociales et créatives ainsi que la santé des enseignant-e-s et des élèves. L'apprentissage en plein air est une alternative intéressante et apporte un équilibre dans cet apprentissage numérique à distance.

Nous aimerions continuer à améliorer la méthodologie d’enseignement en plein air, en nous appuyant sur votre expérience. Quelles sont vos pratiques en matière d'apprentissage en plein air? Merci de partager votre avis sous «Commentaires».

Les recherches ont clairement montré qu'un lien de confiance et de coopération entre les enseignant-e-s et les élèves est une base essentielle pour un apprentissage réussi. Ce lien peut être renforcé avec succès à l'extérieur, en combinaison intelligente avec l'apprentissage en classe.

Vous trouverez ci-dessous les cinq raisons essentielles pour lesquelles l'apprentissage à l'extérieur est un enrichissement du travail scolaire quotidien, et ce, pendant et après la fermeture des écoles.

1. Enseigner dehors est bénéfique pour la santé

Apprendre en plein air renforce le système immunitaire et réduit le stress. Il prévient l'obésité, les allergies, la myopie et les maladies cardiovasculaires. La motricité est stimulée chez les enfants qui bougent davantage. D’autant plus durant et après cette longue période en position assise et dans des pièces fermées. Ce qui vaut autant pour les enfants que les enseignant-e-s.

2. Enseigner dehors favorise les compétences clés pour le 21e siècle

Comment les apprenant-e-s d'aujourd'hui peuvent-ils s’adapter dans un monde en constante évolution, qui plus est de plus en plus rapide? Selon l'UNESCO et le Forum économique mondial, les quatre compétences clés pour réussir sont la communication, la collaboration, la créativité et l'esprit critique (les 4 C). Car pour résoudre des problèmes futurs – encore inconnus – il faut pouvoir développer une autre manière de penser, créative, travailler en équipe, être inventif, partager des solutions et apprendre de ses erreurs. Les recherches montrent que l'apprentissage en plein air permet de promouvoir avec succès ces compétences, ainsi que l'autonomie, l'autodiscipline, la concentration et les compétences linguistiques.

Après cette période de travail individuel à la maison et de communication virtuelle avec les autres, les élèves doivent aiguiser leurs compétences personnelles et sociales en interagissant de manière concrète avec les autres, dans une bonne ambiance de classe.

3. Enseigner dehors aide à appliquer le plan d’études

L'enseignement en plein air permet d’apprendre tout en suivant le programme scolaire. Il aide les enseignant-e-s à faire face aux exigences de plus en plus complexes et à la diversité des classes actuelles. L'apprentissage en plein air a un effet calmant sur de nombreux enfants, et les enfants ayant un besoin d'activité physique élevé y réagissent très bien. Les matières peuvent souvent être mieux abordées, car l'apprentissage interdisciplinaire en plein air a fait ses preuves.

Durant la période de fermeture des écoles, les élèves ont travaillé principalement de manière virtuelle et n’ont pu que rarement apprendre dans des situations concrètes, authentiques et pratiques. Ces situations d'apprentissage sont donc à privilégier après la réouverture des écoles.

4. Enseigner dehors aide à faire face au stress et renforce la confiance en soi

Être dans la nature améliore le bien-être, diminue les effets des événements négatifs de la vie et réduit le stress. Cela renforce également l'estime, la perception et la confiance de et en soi. Cela permet une auto-évaluation plus réaliste et favorise la résilience.

Le fait d'être souvent à l'intérieur, dans un espace confiné et avec des conditions familiales parfois difficiles, peut s’avérer très compliqué. Compenser cela par un apprentissage en plein air ciblé peut devenir une ressource précieuse durant cette période spéciale.

5. Enseigner dehors rapproche les apprenants de leur environnement immédiat

Les élèves font aujourd’hui l'expérience d'un processus d'apprentissage intensif avec une variété d'options d'apprentissage en ligne. Il est d’autant plus important qu'ils puissent également vivre des expériences réelles, qui stimulent les cinq sens. Ils apprennent ainsi à mieux connaître leur environnement immédiat et aiguisent leurs facultés de perception.

Les expériences dans la nature peuvent les aider à s’orienter et à se rendre compte de leur propre position dans le monde. Cela est particulièrement important après une période de peur et de distanciation sociale.

Article complet ici

En image: